Application TOUS ANTI-COVID

TOUS ANTI COVID : l'application pour tous, pour tous les COVID !

application tous-anti-covid

Téléchargez Tous Anti-Covid

Sur iOS : Tous Anti-Covid Apple Store >>

Sur Android : Tous Anti-Covid Google Play Store >>

Tous Anti-Covid a été dévoilé quelques heures avant L'intervention de Jean Castex, Olivier Véran et Cédric O lors d'une conférence de presse ce jeudi. Le ministère de la solidarité et de la santé a publié cet après-midi sur son site web la nouvelle version de l'application, précédemment appelée StopCovid. Tous les anti-Covid est même sur l'Apple Store et le Google Play Store depuis le Milieu de la Journée.

Parmi les nouveautés, il y a une connexion avec des services en dehors de l'application tels que "Detestagecovid", une carte de laboratoires dans laquelle l'utilisateur peut se géolocaliser pour trouver l'installation la plus proche et avec le temps d'attente le plus bas à détecter. Tous anti-Covid envoie également "Mescovid advice", un service de conseil personnalisé pour connaître l'attitude à prendre en cas de symptômes, de contact avec un patient et de test positif...

La nouvelle version de L'application du gouvernement donne également accès au certificat de voyage couvre-feu. Comme prévu, le code QR à scanner dans les restaurants n'est pas intégré à tous les programmes anti-Covid, bien que l'idée puisse bientôt voir le jour. Il n'y aura pas non plus de liens avec d'autres applications de suivi européennes. L'Apple Store et le Google Play Store ont déjà activé les liens pour installer tous les anti-Covid

L'idée de base de tous les anti-Covid reste la même qu'en juin, lorsque StopCovid a été lancé: proposez une application que chaque Français peut installer sur son téléphone portable afin qu'il puisse être alerté s'il s'est croisé ces derniers jours.une personne qui a depuis été testée positive pour Covid-19. Tous les anti-Covid reprendront donc les bases de StopCovid, dans le but crucial de séduire plus d'utilisateurs. En effet, un tel outil numérique ne peut être efficace que si une grande partie de la population l'utilise. Ou StopCovid n'a été téléchargé que 2, 2 millions de fois depuis sa sortie au printemps dernier, un peu plus de 6500 rapports d'utilisateurs testés positifs ont été enregistrés, 434 notifications de cas de contact ont été envoyées, selon les chiffres communiqués fin septembre par la Direction générale de la santé... Des chiffres qui ne comptent pas le nombre de désinstallations qui seraient proches du million et qui sont nettement inférieurs à ceux affichés par les applications proposées par nos voisins européens.

jean castex covid

Qu'est-ce qui change tout Anti-Covid, la nouvelle application du gouvernement ?

La nouvelle version de l'application anti-Covid, proposé sur les plates-formes Apple (Apple Store) et Android (Google Play Store) de ce jeudi 22 octobre, change beaucoup avant, mais finalement assez peu technique. Pour traquer les cas de contact, tous les Anti-Covid ne semblent pas abandonner le protocole Robert decried pour le moment, ni utiliser L'appareil D'Apple et de Google auquel de nombreux pays sont abonnés. Cependant, ces deux points techniques sont présentés depuis des semaines, entre autres, comme les causes du fiasco de stopcovid.

Bluetooth reste également le principal moyen d'énumérer les utilisateurs dans un système centralisé pour mettre en évidence les connexions entre chaque connexion. À ce point central,deux nouveautés étaient attendues, mais elles ne semblent pas encore activées: alors que StopCovid a choisi des interactions d'au moins quinze minutes dans un mètre d'une personne avec une autre, tous les anti-Covid ont dû réduire ce délai à 5 minutes. Plus précisément, vous devriez être averti si vous avez traversé une personne pendant 5 minutes ou plus dans un mètre et que celle-ci a été testée positive dans les jours suivants. Cela multiplie le nombre de notifications envoyées et améliore les statistiques de l'application. Dans l'application, qui peut être téléchargée depuis ce jeudi, octobre 22, le délai de 15 minutes est toujours mentionné.

Il s'agissait également de demander à l'utilisateur de tous les anti-Covid d'activer manuellement l'application avant de se rendre dans des zones surpeuplées (transport, affaires, travail, réunions privées) pour économiser la Batterie. Cette activation a été automatiquement activée sur StopCovid tant que votre Bluetooth est resté activé, mais ce processus a été signalé à plusieurs reprises pour sa tendance malheureuse à vider les batteries des smartphones. Pour le moment, tous les anti-Covid n'indiquent pas qu'il est nécessaire d'activer manuellement l'application.

Une Carte et des Données locales sur le virus

Comme indiqué par Emmanuel Macron, tous les anti-Covid fournissent des données actualisées sur le virus. L'application n'affiche pas les "prévisions météorologiques" de Covid, dans lesquelles L'utilisateur peut effectuer manuellement une géolocalisation et ainsi obtenir des informations sur la propagation du coronavirus dans la ville, le département ou la région où il se trouve. Tous les anti-Covid retourne d'autre part comme prévu à une carte des centres de dépistage de la région.

La principale nouveauté est d'augmenter le nombre de téléchargements de l'application: un code QR devait être mis en place pour les restaurants. Ce dernier devait être scanné par les clients via l'application all anti-Covid, qui devait ensuite enregistrer L'heure à laquelle ils étaient présents et les alerter si un autre client de la société avait été testé positif à Covid dans les jours suivants. La simplicité d'utilisation, supérieure à celle des livres de souvenirs mis en place dans les restaurants situés dans les zones d'alarme, a permis d'espérer une multiplication par dix de l'application. Néanmoins, cette fonctionnalité n'est pas encore prête ce jeudi et devrait être ajoutée dans les prochains jours.

Une chose est sûre pour tous les anti-Covid: les médecins, les épidémiologistes et les professionnels de la santé dans leur ensemble sont invités à soutenir l'application et à encourager les patients à télécharger et à utiliser. Comme L'a indiqué Cédric O le 8 octobre au Sénat, si les "gestionnaires de Cafés, hôtels et restaurants pensent que cela aidera à ne pas fermer les établissements", ils doivent aussi "aider"le gouvernement dans sa communication. Des messages destinés à encourager les élèves à utiliser tous les moyens anti-Covid seraient également dans les cartons.

La deuxième version de StopCovid vise donc à accroître l'utilisation par les français, mais aussi à en faire un véritable outil de lutte contre la propagation du coronavirus. Le principal problème sera en effet de convaincre : il y a quelques jours sur France 2, Jean Castex lui-même a reconnu ne pas avoir installé l'application sur son smartphone, arguant qu'il n'avait pas pris le métro. Le 15 octobre sur France info, il a promis qu'il l'utiliserait cette fois, mais a appelé à tort "Télécovid", le nom d'une application de surveillance des patients dans le Morbihan. Pour dissiper les craintes de violations de données qui sont toujours en vie depuis le développement de StopCovid, le code source de la nouvelle application sera publié ce jeudi.

Pourquoi une nouvelle application pour lutter contre le covid-19 ?

Selon le Gouvernement, un outil tel que cette application serait prometteur pour lutter dans la pandémie lié au covid-19 et permettrait d'être efficace comme geste barrière. Ils ont donc décidé de moderniser l'application, anciennement appelée "StopCovid" apparue fin mai 2020, en travaillant avec les professionnels de santé et certains patients afin que l'application réponde le plus possible aux besoins de la population.

L'utilité de l'application Tous Anti Covid

Elle permet aux utilisateurs apprenant leur contamination d’alerter des personnes – qui auront préalablement téléchargé l’appli – croisées au cours des jours précédents, à un mètre de distance, durant quinze minutes. Ces cas contacts potentiels pourront ainsi consulter un médecin, se faire dépister, s’isoler… Afin de casser les chaînes de transmission

Quelles sont les nouveautés de Tous Anti Covid ?

TousAntiCovid donne des informations sur l’actualité lié à l'^épidémie et sur les chiffres clés quotidiens. De plus, en renseignant l’endroit où il se trouve, l’utilisateur peut aussi connaître l’évolution de l’épidémie dans sa région, son département, sa ville, ainsi que la localisation des laboratoires de test à proximité ainsi que les temps d'attente pour se faire dépister du covid-19.

Prochainement, il est envisagé que l'application possède de nouvelles fonctionnalités. Il a été annoncé par le gouvernement qu'il ne sera plus nécessaire de remplir les cahiers de rappel (cahier dans lesquels nous laissons nos coordonnées en cas de contamination dans le lieu où nous étions à ce même moment) dans les restaurants et les bars. En effet, grâce à l'application TousAntiCovid, il suffira simplement de scanner un QR code afin de transmettre vos coordonnées aux établissements.

Un bug d'application le jeudi 22 octobre, pourquoi ?

Les problèmes rencontrés sur la nouvelle version de l’application ont été résolus durant la nuit a déclaré. En effet, lors de l'allocution de Jean Castex et après la présentation de cette nouvelle application, il y a eu un trop grand afflux d'utilisateur en même temps sur celle-ci. C'est pourquoi l'application a planté. Mais il est désormais possible de télécharger sans problèmes l’applicationa afin d’être informé en cas de contact avec une personne positive au coronavirus, d’avoir des informations sur la circulation du virus autour de soi ou de connaître les lieux de dépistage.

Une application qui a déjà fait ses preuves dans d'autres pays ?

Il est encore trop tôt pour savoir si l'application TousAntiCovid a fait ses preuves dans la lutte contre le coronavirus. Cependant, elle a été téléchargée par plusieurs millions de de personnes en Allemagne et en Angleterre. Près de 20 million de téléchargement en Allemagne où il y a effectivement beaucoup moins de méfiance dans le respect des données et de la vie privée. Mais effectivement, si l'application pouvait nous permettre d'identifier plus rapidement les gens positifs ainsi que leurs cas contacts, il serait alors possible de gagner énormément d'efficacité dans la propagation du virus.